À PROPOS DE KLEINBLATT

L’histoire de la boulangerie Kleinblatt remonte à 1903.

Cette année-là, Jacob Kleinblatt et son épouse Rifka Rosenfeld ouvrent une boulangerie à Cracovie, en Pologne. Jacob et Rifka, arrière-grands-parents des gérants actuels, auront 6 enfants, 3 garçons et 3 filles.

Au début des années 1920, les trois fils, Hirsch, Moishe et Abraham, émigrent à Anvers. Hirsch Kleinblatt et son épouse Regina y ouvrent une boulangerie au numéro 11 de la Wipstraat. Ses frères, Moishe et Abraham, se tournent, dans un premier temps, vers le secteur diamantaire, mais après le krach boursier de 1929, ils rejoignent Hirsch à la boulangerie. Les affaires marchent bien, tellement bien qu’en 1931, ils déménagent au 206 rue de la Province à Anvers. Aujourd’hui, vous trouverez toujours la boulangerie Kleinblatt à cette adresse.

La Seconde Guerre mondiale est une période très douloureuse et la famille Kleinblatt n’y échappe pas. En 1942, la boulangerie doit fermer ses portes. Elle est entièrement pillée par les Allemands. La famille se cache à divers endroits, en Belgique et à l’étranger. Malgré tout, quelques membres de la famille sont arrêtés et déportés. Ils ne reviendront plus.

Koosjer 2

À la libération, Regina et Moishe retournent à la boulangerie. D’autres membres de la famille qui ont survécu à la guerre viennent leur prêter main-forte. La boulangerie leur offre du travail et un toit.

Golda Kleinblatt, la fille de Hirsch et de Regina, perd son premier mari pendant la guerre. Elle se remarie alors avec Kurt Maneles, avec lequel elle s’envole pour le Canada, en quête d’une vie meilleure. Au milieu des années cinquante, tous deux reviennent à la boulangerie, rue de la Province. La boulangerie se développe alors en une affaire florissante, sous la houlette de la famille réunie.

Aujourd’hui, la boulangerie Kleinblatt est gérée par les familles Kleinblatt, Maneles et Korenblit. Henry Maneles et Dan Korenblit en sont les gérants. Quelque 20 employés y travaillent. Outre son pain et ses pâtisseries, la boulangerie Kleinblatt est également réputée pour ses pralines, gâteaux festifs, glaces et pâtes alimentaires. La boulangerie livre ses produits dans une vingtaine de magasins à Anvers et à Bruxelles. Ses nouilles kasher sont même exportées, entre autres à Londres et à Paris.